Actualité

Les paysans

Les paysans de l'association présentent ici leur exploitation.

paysans03
Gisèle et Jean-Pierre Duprat à Avezac

Nom : Gisèle et Jean-Pierre Duprat.
Commune d’implantation : Avezac.
Surface de prairies naturelles
 : 15 hectares.
Surface de cultures
 : 1 hectare de blé et de triticale pour nourrir les animaux.
Amendements 
(apports pour enrichir le sol) : Les prairies reçoivent principalement le fumier du troupeau. Les endroits non mécanisables reçoivent un engrais à base d’algues  « Physiolight » distribué à la main. 
Désherbage
 : Le désherbage des prairies (plantes indésirables) ainsi que le piégeage des taupes et campagnols se fait également à la main. 
Race
 : Blonde d’Aquitaine (vaches à viande).
Nombre de vaches mères
 : 18, veaux en permanence.
Taureau
 : Ils n’ont pas de taureau, et pour la reproduction, ils font appel à l’insémination artificielle.
Alimentation principale
 : herbe, foin.
Alimentation complémentaire 
(engraissement ou besoin particuliers) : des céréales sous forme de farine. Les vaches à l’engraissement reçoivent en plus une farine de complémentation de céréales du commerce tracée, c'est-à-dire sans OGM (garantie à moins de 1% d’OGM).
Montent en Estives à la belle saison
 : Oui.
Type d’abris 
(en hiver) : étable traditionnelle ou les vaches sont attachées et dorment sur un lit de paille. Les veaux logent en petits groupes dans de petites stabulations paillées.
Production
 : principalement des veaux broutards, mais selon la saison peuvent produire quelques veaux rosés sous la mère et quelques vaches de réforme pour Paysans des Baronnies.
Pour Paysans des Baronnies
 : quelques vaches de réforme.

paysans04Nicole et Christian Duprat d'Avezac

Nom : Nicole et Christian Duprat.
Commune d’implantation : Avezac.
Surface de prairies naturelles : 30 hectares.
Surface de cultures : 1,5 hectare de triticales blé avoine et 1 hectare de maïs récolté en grain.
Amendements (apports pour enrichir le sol) : le fumier issu du troupeau. Pour les parcelles éloignées ou inaccessibles, ils emploient des engrais solubles sans azote.
Race : Blonde d’aquitaine (race à viande).
Nombre de vaches mères : 16, veaux en permanence.
Taureau : un.
Alimentation principale : herbe et foins.
Alimentation complémentaire (engraissement ou besoin particuliers) : la farine de céréales et complémenté avec la farine du commerce tracé (garantie à moins de 1% d’OGM).
Montent en Estives à la belle saison : non.
Production : veaux broutards, quelques veaux rosés sous la mère.
Pour Paysans des Baronnies : quelques vaches de réformes.

paysans05

Gérard Montès à Labastide

Nom : Gérard Montès
Commune d’implantation : Labastide
Surface de prairies naturelles : 36 hectares (pâtures et foins).
Amendements (apports pour enrichir le sol) : fumiers produits par les animaux de la ferme (amendements organiques). Il utilise peu d’engrais minéral et plutôt pour les endroits accidentés ou éloignés.
Race : Blonde d’Aquitaine (vaches à viande).
Nombre de vaches mères : 37, veaux en permanence.
Taureau : 2.
Alimentation principale : herbe et foins.
Alimentation complémentaire (engraissement ou besoin particuliers) : céréales sous forme de farines (maïs, triticale, orge et compléments).
Montent en Estives à la belle saison : de juin à septembre à la Haute Montagne des Baronnies, à Esparros.
Type d’abris (en hiver ou cas particulier) : deux étables : la première est une étable traditionnelle près de sa maison et les animaux y sont attachés, la seconde, plus récente, en stabulation libre, c'est-à-dire ou les bêtes ne sont pas entravées en permanence, mais seulement au moment de la distribution du fourrage, afin d’éviter qu’elles ne se battent, et de permettre à chaque animal de manger.
Production : broutards et de veaux sous la mère. Les broutards sont les veaux qui suivent leur mère, donc en plus du lait, mangent de l’herbe, du foin, et un peu de céréales. Les veaux sous la mère restent à l’étable, tètent leurs mère deux fois par jour (matin et soir) et mangent peu de foin.
Pour Paysans des Baronnies : veaux sous la mère rosés et de temps en temps engraisse une vache de réforme. A ce moment là, la vache ne sort plus et reçois en plus des céréales sous forme de farines (maïs, triticale, orge et compléments). 

paysans02Anne-Marie et Gilbert Perès à Ricaud

Nom : Anne-Marie et Gilbert Perès.
Commune d’implantation : Ricaud.
Surface de prairies naturelles
 : 68 hectares.
Surface de cultures
 : 5 hectares de triticales.
Amendements 
(apports pour enrichir le sol) : La fumure se fait avec le fumier du troupeau.
Surface de bois
 : (pour les cochons) 4 à 5 hectares.
Race bovine
 : Blondes d’Aquitaine (vaches à viande) et des vaches dites « croisées », c'est-à-dire des croisements entre races différentes.
Nombre de vaches mères
 : une centaine, veaux en permanence.
Taureau
 : un.
Alimentation principale
 : herbe et foins.
Alimentation complémentaire 
(engraissement ou besoin particuliers) : des céréales sous forme de farines : de la farine de maïs achetée dans une coopérative du Gers, de la farine de triticale produite sur la ferme. Ces céréales sont complémentées par un aliment azoté du commerce composé de tourteau de soja, pois et lin.
Montent en Estives à la belle saison
 : oui pour les bovins.
Race porcine
 : Porc noirs.
Nombre de Truies
 : 4 à 5 mères. Les truies sont rentrées pour la mise-bas et restent quelques temps à l’intérieur car les petits cochons craignent le froid, la pluie et les prédateurs. Quand ils ont atteint une taille suffisante, ils retournent dans les bois. Là, ils se nourrissent avec ce qu’ils trouvent selon la saison et reçoivent la même farine de céréales que les vaches, sans compléments azoté. Les cochons sont abattus à l’âge de 18 mois, 2 ans.
Nombre de verrats
 : un.
Production 
: des veaux broutards, et, selon la saison, quelques veaux rosés sous la mère. Ils engraissent chaque année quelques vaches de réforme pour Paysans des Baronnies.
Pour Paysans des Baronnies
: les cochons noirs, avec lesquels sont élaborés les charcuteries et les salaisons de Paysans des Baronnies, vaches de réforme, broutards.


paysans PrieurMartine

Martine Prieur à Frechendets

Nom :Martine Prieur
Commune d’implantation : Fréchendets.
Production, pour Paysans des Baronnies
 : Confitures, gelées, sirops et jus de pommes.

20130715 march1 maryse 

Maryse Morilhon à Lomné

Maryse Morihlon vit à Lomné dans la maison de sa belle famille. Elle a repris l'élevage des moutons depuis 1987, à la retraite de sa belle-mère, qui l'a initiée progressivement. Elle aime beaucoup les animaux. Elle passe beaucoup de temps avec ses brebis qu'elle garde tout l'hiver. En effet, les brebis aiment sortir par tous temps.
C'est un élevage contraignant, il faut soigner les pieds régulièrement, donner des biberons dans le cas de naissances multiples ou de jeunes brebis qui n'ont pas assez de lait (dans ce cas, Maryse donne du lait reconstitué spécial agneaux). Les brebis sont tondues chaque année. Maryse fait également le foin grâce aux travaux d'entraide avec les voisins. Elle va voir ses brebis tous les 15 jours à la montagne.

Caractéristiques de la ferme:
Surface: 9 ha de prairies (pâtures et foins)
Amendements: fumier de brebis et engrais minéral soluble sans azote pour les prés inaccessibles en tracteur.
Race: il y a un mélange de races avec prédominance de tarasconnaises.
Effectifs: 55 mères et un bélier.
Alimentation: herbe et foin, sel. Les agneaux reçoivent un farine composée de céréales (maïs, triticale et orge) et d'un complément (lin, orge, soja, luzerne déshydratée) du commerce.
Abris: Les animaux sont logés dans une étable traditionnelle près de la maison ou ils sont en stabulation libre. L'été, le troupeau monte en estive à la haute montagne des Baronnies à Esparros (Tire Mouréou) ou il reste de début juin à mi-octobre.
Production: agneaux de 5-6 mois pour environ 15 à 20 kg de carcasse (poids une fois abattus). Une fois nés, les agneaux tètent leurs mères et petit à petit mangent du foin et de la farine de céréales et de compléments. Jusqu'à l'âge de 2 à 3 mois, ils suivent leurs mères, donc sortent chaque jours avec elles. Ensuite, ils ne sortent plus la journée, mais sont avec elle la nuit, et donc continuent de tèter.
Période de production: Le bélier étant en permanence dans le troupeau, il y a des naissances toute l'année, et pas seulement à Pâques. La période de gestation des brebis est de 5 mois. 

Nom : Alexis Achard
Commune d’implantation : La Barthe de Neste.
Surface de prairies naturelles : 23 hectares de prairies temporaires (semis en surface d’un mélange de trèfle blanc, ray-grass anglais, fétuque selon l’état de la prairie) et 23 hectares de prairies permanentes.
Surface de cultures fourragères : 2 hectares de blé et 4 hectares de maïs récolté en grain.
Amendements (apports pour enrichir le sol) : le fumier issu du troupeau avec un peu de chaux.
Race : Blonde d’aquitaine (race à viande) et quelques croisées.
Nombre de vaches mères : 55, veaux en permanence.
Taureau : un.
Alimentation principale : herbe et foins.
Alimentation complémentaire (engraissement ou besoin particuliers) : la farine de céréales de la ferme, des bouchons de luzerne (acheté) et un aliment complet (acheté) pour la finition.
Montent en Estives à la belle saison : oui, une quinzaine à Esparros (basse montagne).
Type d’abris (en hiver) : stabulation libres.
Production : veaux broutards maigres, quelques vaches.
Pour Paysans des Baronnies : quelques vaches de réforme pour Paysans des Baronnies.